Pensionnaire d’une nuit

Pendant que je cuisinais, de ma fenêtre, j’aperçus une jeune souris qui allait et venait tranquillement à l’entrée de ma grange. Curieuse, j’allais l’observer, quand je découvris un second bébé qui ne me semblait pas en grande forme.

Elle se déplaçait lentement jusqu’à s’immobiliser à la merci de n’importe quel prédateur. J’espérais voir sa mère arriver pour la chercher, en vain, après 2 heures d’attente à surveiller, je la pris dans ma main où elle se blottit à la recherche de la chaleur.

Je décidais donc de lui préparer un petit carton en lui mettant de la nourriture puis lui donnais régulièrement du lait afin de la requinquer, et ce, jusqu’au moment du coucher.

Le lendemain matin, j’eus la joie de la découvrir en grande forme. Sa vie étant avec les siens, je choisis de la déposer près de l’endroit où je pense que son nid était.

Ni une, ni deux, elle s’est faufilée dans le trou où sa famille devait certainement l’attendre. Ouf !

 

 

25 commentaires sur “Pensionnaire d’une nuit

  1. Coucou Katia,
    Une très belle histoire, et qui finit bien qui plus est, super !
    J’aurait fait tout pareil.
    Elle devait vraiment être mal pour se laisser attraper sans chercher à mordre et ne pas tenter de fuir, car ces petites souris sauvages sont extrêmement farouches. Nous avons ma fille et moi, il y a bien longtemps, sauvé une portée (la maman était morte) en les nourrissant au biberon (un tout petit en jouet), et les avons mis dans une cage en attendant qu’elles deviennent autonomes. Dès qu’elles le sont devenu, c’était infernal, elles ne s’étaient absolument pas familiarisées, et nous les avons vite remises là ou nous les avions trouvées.
    Très belles les deux dernières photos, et qu’est ce que c’est mignon ces animaux.
    Bises et bonne fin de journée

    1. Quand je me suis levée le matin, je me demandais si elle était encore vivante et ouf, elle l’était 🙂
      Je pense que c’était un bébé qui s’est aventuré hors de son nid, ses yeux étaient à peine ouverts.

      Ah oui, toute une portée, ça devrait être folklo 🙂
      J’ai gardé une souris tout un hiver. Ma chienne l’avait déterrée, il était hors de question que je la laisse dans la neige.
      J’ai pris une caisse, je lui ai placé des branches, paille etc .. je l’ai gâtée en nourriture, elle était marrante, elle allait et venait tranquillement et faisait son garde-manger.
      Au printemps, j’ai posé la caisse dehors, lui ai fait un petit tunnel pour qu’elle puisse creuser encore plus et régulièrement je voyais son garde-manger diminuer. Quand il n’y eut plus rien, j’ai tout enlevé.
      Tu crois qu’on est fadas 🙂

      1. Peut-être que nous sommes fadas, mais si c’est ça être fadas, j’assume 😉
        Tu sais que j’ai été enquiquimerdée par les Sangliers pendant un bon moment et que j’ai eu beaucoup de dégâts, mais en même temps, je suis bien consciente qu’ils crèvent de faim. Sur mon terrain, il y a des fruitiers, et certains fruits tombent avant d’être mûrs (en cette saison, les prunes, les pommes et les poires). Du coup, chaque soir je les ramasse et je vais les déposer dans un terrain qui n’a pas été clôturé. J’ai peut-être tort de leur fournir de la nourriture, mais quand je vois ces familles en recherche désespérée de nourriture, je me dis que si j’étais à leur place, j’en ferais certainement autant.
        Et puis, eux n’ont pas la notion de propriété, la nature c’est chez eux, alors c’est à nous de faire en sorte qu’ils ne puissent pas rentrer.
        Ta souris dans une caisse, tu as eu de la chance qu’elle n’en sorte pas, les miennes n’auraient jamais tenu dans quelque chose qui ne soit pas totalement fermé. Dès qu’elles ont commencé à être sevrées, elles sont devenues super speeds même après les avoir nourries au biberon. Elles sont restées sauvages et sevrées, on ne pouvait même plus les attraper.
        Quand nous sommes arrivés ici, les prédécesseurs avaient laissé un tas de ronces avec des bouts de bâches, des pots en terre ou en verre cassés (et des tas d’autres choses, ils n’étaient pas vraiment du genre maison et terrain propre ;-( .Bref un genre de déchetterie sur le terrain sans parler des clôtures qui étaient des passoires (ce qui explique que les Sangliers aient pris l’habitude de venir se nourrir sur notre terrain qui était devenu un champ totalement retourné).. Quand nous nous sommes attelés à nettoyer et a refaire un terrain correct après avoir terminé les travaux dans la maison, (c’était donc fin février et il faisait froid), nous avons découvert une famille de Musaraignes qui s’abritaient dans ce fatras. Du coup au final, nous avons décidé de leur laisser cet abri jusqu’à de meilleurs températures. Et le moment venu, elles n’étaient plus là.
        Alors oui, fadas, certainement, mais c’est une folie qui fait du bien à la conscience non ? 😉
        Bises et bonne journée Katia

      2. J’assume aussi 🙂
        Je pense que les sangliers vont s’habituer à votre présence et finiront pas aller ailleurs. Plutôt que de pourrir par terre, tu fais bien de leur donner tout ce qui tombe. C’est ce que je fais avec les pommes, je les mets dans le champs derrière chez moi, mais elles n’intéressent pas grand monde. Ici, les champs cultivés suffisent à nourrir la faune sauvage.
        Ma souris était seule, la caisse était bien fermée et comme elle avait tout ce qu’il fallait, elle ne faisait pas les 400 coups, mais lorsque je l’ai libérée au printemps, elle est repartie sans problème.
        Bonne journée Pascale, bises

  2. Tes photos sont très jolies, mais jamais je n’aurais pas la prendre dans ma main, j’ai la phobie des souris, comme des araignées et des serpents …
    Joli « sauvetage » en tous cas.
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  3. Quand cette souris aura compris qu’en posant comme modèle elle pourra avoir un logement gratos et gagner plein de…nourriture. L’inconvénient pour elle sera de devenir obèse…sourire

    1. C’est vrai qu’elle n’était pas malheureuse dans son carton, elle avait toute la meilleure nourriture possible et tant pis pour l’obésité 🙂

  4. Bonsoir Katia,
    Là, je t’avoue que pour un bébé, j’aurais fait un effort mais en règle générale, je m’enfuie à toute vitesse dans l’autre sens 😉
    J’ai pourtant réussi une fois des photos d’une souris, mais à quel prix 😉
    Donc, tu comprends bien que je préfère de loin quand c’est toi qui présente ces petits mammifères.
    Toutes les photos sont belles, j’adore cette mini boule de poils.
    Tout s’est bien terminé, c’est super pour ce bébé souris.
    Bises et bonne soirée

  5. Une bien belle histoire et de respect de la faune, en deux belles images.
    Bravo et merci de la part de cette petite et adorable souris.

  6. Bravo pour l’opération sauvetage !
    Maintenant, j’attends la suite des publications ici ou dans ta précédente résidence.

  7. Hihihi, trop mignon !!!! C’est une très belle histoire, sauver une vie est très gratifiant. Si ça se trouve nous l’avons fait le même jour.
    En juillet j’ai découvert une famille de souris dans une poubelle noir vide (elles nous servent à stocker les pommes de pin pour allumer la cheminée). Les pauvres devaient y être depuis quelques temps, il y en avait une à l’agonie. J’ai renversé la poubelle, les 4 sont parties, la cinquième non. Je l’ai prise et lui ai mis le museau dans un peu d’eau, elle a ouvert les yeux. Ouf ! Ensuite je l’ai placée sous le tas de bois avec des cacahuètes concassées des oiseaux à côté d’elle. 15 minutes plus tard elle était partie 😀😀😀.
    Sauf que cette année nous avons aussi la chance d’avoir des couleuvres à collier et une vipère péliade, un magnifique reproducteur, et je pense que les souris n’ont pas fait long feu….
    Gros bisous

    1. Aïe, avec les reptiles, les souris ont intérêt à faire attention.
      J’espère que tu vas faire des photos,.. Si tu les vois 😉
      Gros bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s